CRCDC Grand-Est – Site de Moselle (anciennement Amodemaces)

Le 1er juillet 2019, l’Amodemaces (Association Mosellane pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses), créée en 1993, a été comme les 10 autres structures de gestion des dépistages des cancers de la région Grand Est fusionnée-absorbée afin de constituer le

Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers (CRCDC) Grand Est

 

 

L’Amodemaces est devenue un site territorial et se nomme désormais CRCDC Grand-Est – Site de Moselle

 

 

Cette fusion fait suite à la régionalisation des dépistages organisés des cancers du sein, du côlon et du col de l’utérus.

Conformément au cahier des charges national relatif aux programmes de dépistage des cancers, le CRCDC pilote désormais les activités de dépistage organisé des cancers, assurées auparavant par les structures de gestion suivantes :

  • ADECA 10 – Association pour le Dépistage des Cancers dans l’Aube
  • ADECA 52 – Association pour le dépistage des Cancers en Haute-Marne
  • ADECA 54 – Association pour le Dépistage des Cancers en Meurthe-et-Moselle
  • ADECA Alsace – Association pour le Dépistage du Cancer colorectal en Alsace
  • ADEMAS Alsace – Association pour le Dépistage des Maladies du Sein
  • ADPS 51 – Association Départementale des Professions de Santé de la Marne
  • AMODEMACES – Association Mosellane pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses
  • AMPM – Association Meusienne de Prévention Médicale
  • AVODECA – Association Vosgienne de Dépistage des Cancers
  • EVE – Association pour la Prévention du Cancer du Col de l’Utérus
  • SAC 08 – Société Ardennaise de Cancérologie

Ce centre régional coordonne les dépistages organisés des cancers réalisés à l’échelon territorial avec l’objectif d’augmenter le taux de participation aux dépistages, de réduire les inégalités d’accès, d’harmoniser les pratiques, de mutualiser les compétences et de gagner en efficience, conformément aux orientations du Plan Cancer 2014-2019.

Dépister permet de diagnostiquer précocement certains cancers et d’éviter ainsi des traitements lourds. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre de détecter des lésions précancéreuses et de les traiter avant qu’elles ne se transforment en cancer.

Le financement du centre régional de coordination

L’Agence Régionale de Santé (ARS) Grand Est et les organismes d’Assurance Maladie, ainsi que des collectivités (Départements 67 et 68) assurent le financement du CRCDC.

Par ailleurs, les organismes d’Assurance Maladie prennent en charge les actes des examens de dépistage (mammographie, test immunologique et sa lecture, lecture des frottis).

Les missions du CRCDC

  • Invitation des populations concernées à participer aux dépistages ;
  • Relations avec la population : sensibilisation et information des populations sur le dépistage et les gestes de prévention, en partenariat avec les professionnels de santé ;
  • Suivi des personnes dépistées ;
  • Relations avec les professionnels de santé : information, mobilisation des professionnels de santé information, formation, retour d’information ;
  • Amélioration de l’accès au dépistage, notamment en luttant contre les inégalités sociales et territoriales de santé ;
  • Assurance qualité du dispositif et évaluation des programmes.

Afin de remplir ces missions, le CRCDC s’appuie sur des sites territoriaux qui restent les interlocuteurs privilégiés de la population et des professionnels de santé du territoire.

Rappel historique du Site territorial de Moselle du CRCDC Grand-Est

1993

Début de la réflexion autour du projet de mise en place du dépistage organisé du cancer du sein en Moselle en collaboration avec le Dr Michel UNTEREINER, Président du Comité départemental de La Ligue contre le Cancer et avec le soutien du Conseil Général de la Moselle. Création de l’Association MOsellane pour le DEpistage des MAladies du Sein (AMODEMAS).

1994

Le Comité national de pilotage édite le premier cahier des charges relatif au dépistage organisé du cancer du sein. L’AMODEMAS élabore sa candidature avec le soutien du Conseil Général de la Moselle et les Caisses Primaires d’Assurance Maladie.

 21 mars 1997

Lancement de la première campagne de dépistage organisé du cancer du sein en Moselle. Jusque fin 1999, la mammographie de dépistage repose sur un cliché par sein à réaliser tous les 3 ans. Le dépistage connaît une période d’hésitation de deux ans dans l’attente du nouveau cahier des charges.

Décembre 2002

Mise en pratique du nouveau cahier des charges. Désormais, la mammographie de dépistage consiste en deux clichés par sein à réaliser tous les deux ans.

Octobre 2002

L’Amodemaces retenue par la Direction Générale de la Santé pour mettre en place le dépistage organisé du cancer colorectal en Moselle; le département fait partie ainsi des 23 départements pilotes pour le dépistage du cancer colorectal.

Septembre 2004

Lancement de la première campagne de dépistage organisé du cancer de l’intestin sur le secteur de Thionville.

L’association est agréée par l’Etat pour être habilitée à gérer les dépistages organisés des cancers et devient dès lors l’Association MOsellane pour le DEpistage des MAladies CancéreusES (AMODEMACES).

Janvier 2019

 

 

 

 

 

 

L’objectif 16 du Plan cancer 2014-2019 vise à régionaliser le dispositif du DO des cancers.

Le cadre organisationnel à l’échelle de la région a été défini dans l’arrêté du 23 mars 2018.

Le  Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers du Grand Est a été créé le 1er janvier, intégrant l’Amodemaces comme les dix autres structures de gestion des dépistages organisés de la région.

Juillet 2019

La fusion-absorption des SGDO par le CRCDC Grand Est est entérinée  le 1er juillet 2019 avec une structure régionale et des sites territoriaux dont celui de la Moselle.

Septembre 2019

Mise en œuvre sur le territoire mosellan le nouveau programme de dépistage organisé, le dépistage du cancer du col de l’utérus et cela dans le cadre de sa généralisation nationale.