Le dépistage

Le dépistage du cancer du col de l’utérus permet de détecter les cellules anormales avant qu’elles ne deviennent cancéreuses. Ce test est appelé frottis cervico-utérin.

cancer_uterus_depistage_orga
Ce diagnostic anticipé évitera un traitement lourd et permettra une guérison plus certaine et plus rapide. La plupart du temps, ces lésions ne se manifestent par aucun symptôme et, parfois, elles régressent spontanément. Quand des signes apparaissent, le cancer est souvent à un stade avancé, et donc plus difficile à guérir. On considère que 90 % des cancers du col de l’utérus pourraient être évités avec un frottis réalisé tous les 3 ans.

Le frottis de dépistage

Le frottis cervico-utérin consiste à prélever des cellules au niveau du col de l’utérus afin de vérifier qu’il n’existe pas de lésions précancéreuses ou de cancer débutant. Le prélèvement de cellules à la surface du col de l’utérus est adressé à un laboratoire pour lecture et interprétation.

Cet examen est recommandé chez les femmes âgées de 25 à 65 ans tous les trois ans, après deux premiers frottis normaux effectués à un an d’intervalle. Il peut être réalisé par plusieurs professionnels de santé, en cabinet ou dans certains centres de santé :

  • Chez le médecin généraliste
  • Chez le gynécologue
  • Dans un cabinet de sage-femme
  • Dans un centre de santé ou de planification familiale
  • Dans certains laboratoires de biologie médicale, par un médecin

Chaque année, 31 000 lésions précancéreuses ou cancéreuses sont détectées par frottis. On estime que 9 cancers du col de l’utérus sur 10 pourraient être évités grâce à un dépistage régulier par frottis entre 25 et 65 ans. Dans cet objectif, l’AMODEMACES invite les Mosellanes de 25 à 65 ans n’ayant pas fait de frottis depuis au moins 3 ans.

VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTIONS ? CONSULTEZ NOTRE FAQ OU CONTACTEZ L’AMODEMACES AU 03 87 76 54 13