Le dépistage en pratique

Entre 25 et 65 ans, un frottis tous les 3 ans c’est important

Prendre rendez-vous

cancer_uterus_depistage_prat
Avec la lettre d’invitation : Après avoir reçu votre lettre d’invitation envoyée par l’Amodemaces, vous pouvez prendre rendez-vous avec votre gynécologue, votre médecin généraliste ou encore une sage-femme qui pourra directement effectuer le frottis. Vous pouvez également vous rendre dans un centre de santé ou de planification familiale ou dans les services gynécologiques à l’hôpital.                                                                                                                                                                                                                                                   Avec une prescription : Si vous avez entre 25 et 65 ans et que vous n’avez pas reçu votre lettre d’invitation, vous pouvez directement aller chez votre médecin ou contacter l’Amodemaces pour bénéficier de renseignements sur le dépistage.

Le frottis de dépistage

L’examen se fait en position gynécologique (allongée, jambes relevées). Le médecin (généraliste ou gynécologue) ou la sage-femme prélève délicatement des cellules au niveau du col de l’utérus à l’aide d’une petite brosse ou d’une spatule. Cela prend moins de quelques minutes et n’est pas douloureux, même si une gêne peut être ressentie. Le prélèvement de cellules est envoyé dans un laboratoire spécialisé en anatomie et cytologie pathologique qui, après examen, vous envoie les résultats quelques jours plus tard, avec copie au médecin ou à la sage-femme. Le moment optimal est le milieu du cycle menstruel : à mi-chemin entre les règles, c’est-à-dire pendant votre période d’ovulation si vous ne prenez pas de contraception orale. C’est la période où le col de l’utérus est ouvert, permettant une bonne visibilité de l’endocol et un prélèvement de bonne qualité. Si votre cycle est régulier ou que vous prenez la pilule, il est facile de calculer le moment du rendez-vous : entre le 10ème et le 16ème jour du cycle.

Certaines règles permettent d’optimiser le résultat de votre frottis :

  • Évitez de le faire réaliser pendant la période des règles ou en cas d’infection
  • Évitez une toilette intime trop poussée
  • Évitez les rapports sexuels 48 heures avant le frottis

Le frottis ne peut être réalisé si l’on a mis en place dans les jours précédents un ovule thérapeutique ou un spermicide. Si c’est le cas, prévenez votre médecin qui vous donnera un rendez-vous à une date ultérieure

Le suivi

Environ dix jours après l’examen, le résultat de votre frottis parvient à votre médecin qui vous en informera en cas de résultat anormal.

Après deux frottis consécutifs normaux, votre prochain frottis sera réalisé trois ans plus tard car l’évolution des lésions du col est très lente.

Si le frottis est anormal, cela ne veut pas dire cancer ! Il ne faut pas avoir peur d’un tel résultat : c’est une opportunité pour faire un diagnostic précoce et enrayer l’apparition de la maladie. Un frottis anormal peut être lié à une petite infection ou à une simple irritation. En cas de doute, un test HPV sera réalisé. Un frottis très anormal peut justifier des examens plus poussés, comme la colposcopie, ou la biopsie (prélèvement d’un petit fragment de col). Il existe de nombreux traitements qui permettent de faire disparaître les lésions du col à un stade précoce, avec une guérison totale et définitive.

VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTIONS ? CONSULTEZ NOTRE FAQ OU CONTACTEZ L’AMODEMACES AU 03 87 76 54 13